ELECTRONIC DATA INTERCHANGE

| modifier   Imprimer  

Terme anglais

ELECTRONIC DATA INTERCHANGE, EDI, ELECTRONIC BUSINESS DATA INTERCHANGE, EBDI, ELECTRONIC DOCUMENT EXCHANGE

Terme français

ÉCHANGE DE DOCUMENTS INFORMATISÉS nm, EDI nm, ÉCHANGE DE DONNÉES INFORMATISÉES nm, ÉCHANGE ÉLECTRONIQUE DE DONNÉES nm, EED nm, ÉCHANGE ÉLECTRONIQUE DE DOCUMENTS nm, TRANSFERT ÉLECTRONIQUE DE DONNÉES nm, TED nm, ÉCHANGE DE DONNÉES INFORMATIQUES nm, ÉCHANGE DE DONNÉES ÉLECTRONIQUES nm, ÉCHANGE ÉLECTRONIQUE DE DOCUMENTS INFORMATISÉS nm, EEDI nm

Définition française

Système informatique qui permet l'échange et le traitement automatiques de documents commerciaux et administratifs entre deux ou plusieurs partenaires au moyen de messages électroniques de format normalisé.

Définition anglaise

A computer system for the automatic exchange and processing of commercial and administrative documents between two or more partners through electronic messages of standardized format.

To gather and process data more efficiently for use in their information systems, retailers rely on the Universal Product Code (UPC) and electronic data interchange (EDI).

Compléments d'information

L'EDI est apparu dans les années 1970 aux États-Unis, dans l'industrie automobile et le secteur des transports. Outre le commerce de détail, il est utilisé dans les domaines de la banque, du textile, des assurances, du transport et des télécommunications.

L'EDI vise plusieurs objectifs, entre autres la réduction de l'utilisation du papier, la rapidité de transmission des documents, l'optimisation de la gestion des stocks et la diminution des coûts d'exploitation.

Un bureau de services EDI (EDI services office) peut faire fonction d'intermédiaire entre les partenaires commerciaux. Lorsque ceux-ci ne veulent pas investir la somme requise pour implanter cette technique ou ne peuvent pas le faire, le bureau de services EDI effectue la traduction et la transmission des documents informatisés.

Précisions sémantiques

Ce système relie, en temps réel, les ordinateurs des différents partenaires commerciaux.

Les deux principales composantes de l'EDI sont le réseau à valeur ajoutée, RVA (value-added network, VAN), et le logiciel de traduction (translation software).

Le RVA est le système de communication électronique reliant les ordinateurs des partenaires commerciaux. C'est un peu comme une « boîte aux lettres » électronique qui unit les entreprises. Il permet de recevoir, de conserver et de transmettre les documents échangés.

Le logiciel de traduction sert à traduire les documents selon une norme de communication unique. Cette opération est nécessaire, car les documents transmis ont des formats et des langages très variés en raison des différentes configurations informatiques.

Actuellement, deux normes dominent : la norme ANSI X12 (ANSI X12 standard), surtout utilisée en Amérique du Nord, et la norme EDIFACT (EDIFACT standard), établie par les Nations Unies et utilisée au niveau international.

Le système fonctionne comme suit : le document qui a été préparé sur ordinateur est traduit en format EDI par le logiciel de traduction; autrement dit, il est codé selon une norme de communication uniforme acceptable pour le fournisseur. Puis il est acheminé vers le destinataire par l'intermédiaire des réseaux à valeur ajoutée. De là, il est retraduit dans le langage informatique du destinataire, en fonction de sa configuration informatique, pour que celui-ci puisse le lire et le traiter.

L'EDI permet d'échanger une multitude de documents commerciaux (business papers) : bon de commande (purchase order), facture (invoice), accusé de réception (acknowledgment of receipt), bon de livraison (delivery slip), etc. Il permet d'améliorer le service, c'est-à-dire de réduire les délais de livraison, de gérer plus efficacement les fonds, de réduire les erreurs de saisie des données, etc.

Relations internotionnelles

L'EDI est un des éléments du commerce électronique 1 (ELECTRONIC COMMERCE 1).

Un rapprochement peut être fait entre l'EDI et le transfert électronique de fonds (ELECTRONIC FUNDS TRANSFER), mais le transfert électronique de fonds ne permet que l'échange de fonds entre comptes bancaires, alors que l'EDI permet aussi l'envoi de messages se rapportant aux transactions.

L'EDI financier (financial EDI) est un sous-domaine de l'EDI. Il relie clients, fournisseurs et établissements financiers. Les détaillants peuvent ainsi régler plus rapidement leurs factures.

Mots reliés

Relation sémantiqueMot(s) relié(s) françaisMot(s) relié(s) anglais
Lieubureau de services EDIEDI services office
Objetaccusé de réceptionacknowledgment of receipt
bon de commandepurchase order
bon de livraisondelivery slip
document commercialbusiness paper
factureinvoice
Partielogiciel de traductiontranslation software
réseau à valeur ajoutée, RVAvalue-added network, VAN
SpécifiqueTRANSFERT ÉLECTRONIQUE DE FONDSELECTRONIC FUNDS TRANSFER
EDI financierfinancial EDI
Dictionnaire - Commerce de détail et distribution
© Jeanne Dancette