GOOD

| modifier   Imprimer  

Définition française

Tout objet tangible produit par une entreprise et offert à la vente pour satisfaire directement ou indirectement un besoin (need) ou un désir (want).

Définition anglaise

Any tangible product that a company produces and offers for sale to satisfy, directly or indirectly, a need or want.

Compléments d'information

Les classifications ci-dessus sont basées sur des critères relatifs. Ainsi, une machine à coudre est un bien de consommation si elle est utilisée par un individu à des fins personnelles, et un bien industriel si elle est utilisée par une manufacture de vêtements. De même, un bien sera un bien d'achat courant pour un consommateur et un bien de spécialité pour un autre.

À côté de la typologie donnée plus haut, il existe une Classification internationale des produits et des services (International Classification of Goods and Services). Elle est issue de l'Accord de Nice (Nice Agreement) signé en 1957. Cette classification, en vigueur dans les 50 États signataires, comprend 34 classes de biens et 8 classes de services.

Précisions sémantiques

La notion de bien est très générale. Elle s'emploie dans les domaines de l'économie (economics), de la fiscalité (taxation), du droit (law) et du commerce (trade).

Sur le plan macroéconomique, l'ensemble des biens et des services définit la production d'un pays, d'une région, d'une province.

Relations internotionnelles

Bien s'oppose à service 2 (service 2) : le bien est un produit tangible, le service est un produit intangible. Par définition, le service ne peut être entreposé et il est périssable (perishable), même s'il est matérialisé par quelque chose de tangible. Il ne peut être consommé qu'une fois.

Les termes bien et produit (PRODUCT), d'une part, et bien et marchandise (merchandise), d'autre part, se recoupent et sont même interchangeables dans certains contextes. Il convient néanmoins d'en préciser les sens autant que faire se peut.

Le terme produit désigne un bien ou un service. Il exprime essentiellement un concept de marketing et est analysé à plusieurs niveaux par ses attributs, ses caractéristiques et ses avantages.

Les deux notions de bien et de marchandise insistent sur l'aspect concret de l'objet à vendre. La notion de marchandise s'emploie essentiellement dans le contexte du commerce et des activités qui y sont reliées, telles que la distribution physique (PHYSICAL DISTRIBUTION) ou les tarifs douaniers (tariffs). Le terme marchandise renvoie généralement à un ensemble de biens à vendre.

Les biens sont classés en fonction de trois critères : la durée de vie, l'acheteur et les habitudes d'achat.

Selon la durée de vie, on distingue le bien durable (DURABLE GOOD), le bien semi-durable (semidurable good) et le bien non durable (NON-DURABLE GOOD). Selon l'acheteur, on oppose le bien de consommation (CONSUMER GOOD) au bien industriel (industrial good), ou bien de production (producer's good, producer good). Le premier satisfait les besoins de la personne ou du ménage (household) , et le second est utilisé par les entreprises pour fabriquer ou revendre d'autres biens. Un même bien peut appartenir à l'une ou à l'autre catégorie dans des situations d'achat et d'utilisation différentes.

Selon les habitudes d'achat (shopping habits), on décompose les biens de consommation en quatre sous-catégories. Ce sont : a) le bien d'achat courant (CONVENIENCE GOOD), dont il existe trois types : le bien de base (staple good), le bien d'achat impulsif (impulse good) et le bien de dépannage (emergency good); b) le bien d'achat réfléchi (SHOPPING GOOD); c) le bien de spécialité (SPECIALTY GOOD); d) le bien non recherché (UNSOUGHT GOOD).

Les biens saisonniers (seasonal goods) et les biens de luxe (luxury goods) constituent des classes à part.

Enfin, on distingue les biens emballés (packaged goods) des biens non emballés (non-packaged goods) ou biens en vrac (bulk goods).

Notes linguistiques

En dépit des distinctions générales faites plus haut, il est possible, dans certains contextes, d'utiliser indifféremment les termes bien, produit et marchandise. Il en est de même pour GOOD, PRODUCT et MERCHANDISE.

On dira, par exemple, bien durable, bien semi-durable et bien non durable ou produit durable, produit semi-durable et produit non durable. Par contre, les expressions *marchandise durable, *marchandise semi-durable, *marchandise non durable, théoriquement possibles, ne sont pas attestées. En anglais, l'équivalence existe aussi entre GOOD, PRODUCT et MERCHANDISE.

On trouve également la paire synonymique bien de consommation (CONSUMER GOOD) et produit de consommation (consumer product), qui s'oppose à la paire bien industriel (industrial good) et produit industriel (industrial product). Par contre, les termes *marchandise de consommation et *marchandise industrielle ne sont pas attestés, contrairement à leurs équivalents anglais consumer merchandise et industrial merchandise.

De même, dans la classification des biens en fonction de la situation d'achat, on pourra substituer produit à bien dans les expressions : bien d'achat courant, bien de spécialité, bien d'achat réfléchi et bien non recherché, mais pas marchandise. Encore une fois, les expressions *marchandise d'achat courant, *marchandise d'achat réfléchi, *marchandise de spécialité et *marchandise non recherchée sont théoriquement possibles, mais pas attestées, contrairement à consumer merchandise, shopping merchandise, specialty merchandise et unsought merchandise.

En anglais, GOOD s'emploie surtout au pluriel; PRODUCT convient pour le singulier.

La plupart du temps, on peut remplacer biens par marchandises (au singulier, la substitution est plus difficile) ou par produits. De même, on peut remplacer GOODS par merchandise ou products, sauf dans des expressions figées comme dry goods, HARD GOODS et soft goods (Voir DURABLE GOOD et NON-DURABLE GOOD). Quant à produit, il sera parfois remplacé par bien, ou plus rarement par marchandise, sauf dans le contexte du marketing (chef de produit, les 4P du produit, les différents niveaux du produit, etc.) (Voir PRODUCT)

Le champ sémantique du terme anglais merchandise est plus étendu que celui de son équivalent français marchandise. Merchandise est très souvent employé en marchandisage (MERCHANDISING), là où la langue française a recours à produit ou à article (ITEM).

Mots reliés

Relation sémantiqueMot(s) relié(s) françaisMot(s) relié(s) anglais
Concepthabitude d'achatshopping habit
Contrasteservice 2service 2
GénériquePRODUITPRODUCT
Quasi-synonymemarchandisemerchandise
SpécifiqueBIEN NON DURABLENON DURABLE GOOD
BIEN DE CONSOMMATIONCONSUMER GOOD
BIEN DURABLEDURABLE GOOD
bien d'achat impulsif, produit d'achat impulsifimpulse good
bien de basestaple good, staple
bien de dépannageemergency good
bien de productionproducer's good, producer good
bien emballépackaged good
bien en vracbulk good
bien industrielindustrial good
bien non emballénon-packaged good
bien saisonnierseasonal good
bien semi-durablesemi-durable good
produit de luxe, bien de luxeluxury good
Dictionnaire - Commerce de détail et distribution
© Jeanne Dancette