NON DURABLE GOOD

| modifier   Imprimer  

Terme anglais

NON-DURABLE GOOD, NON-DURABLE, PERISHABLE GOOD, PERISHABLE

Terme français

BIEN NON DURABLE nm, BIEN PÉRISSABLE nm

Définition française

Objet tangible produit et vendu par une entreprise pour satisfaire directement ou indirectement un besoin (need) et entièrement consommé après une ou plusieurs utilisations effectuées sur une courte période.

Définition anglaise

A tangible object produced and sold by a company to directly or indirectly satisfy a need and consumed entirely (between one and several uses) over a short period of time.

Compléments d'information

La distinction entre bien non durable et bien durable est parfois subjective. Par exemple, un vêtement de qualité sera peut-être un bien durable, mais un vêtement de mauvaise qualité, usé ou abîmé après quelques utilisations sera plutôt un bien non durable.

Précisions sémantiques

Les spécialistes ne s'entendent pas lorsqu'il s'agit de préciser la durée de la période en question. Pour la majorité, le bien doit avoir une durée de vie (life span) inférieure à un an; mais pour certains, la durée de vie peut aller jusqu'à trois ans.

Relations internotionnelles

Le bien non durable s'oppose au bien durable (DURABLE GOOD), consommé sur une longue période. Certains auteurs ajoutent une classe intermédiaire : les biens semi-durables (semidurable goods).

La durée de vie n'est pas le seul critère utilisé pour distinguer les biens non durables des biens durables. En général, les biens non durables sont des articles d'un prix moyen beaucoup moins élevé que les biens durables.

Même si certains auteurs anglophones présentent NON-DURABLE GOOD et soft good comme synonymes, le second terme est un hyponyme du premier. La classe des soft goods 1, qui en anglais s'oppose à celle des hard goods, regroupe le textile (dry goods), certains accessoires (accessories) et les articles (ITEMS) fabriqués à partir de textile (moquette). On peut alors traduire soft goods 1 par textile-habillement, ou textile, en fonction du contexte. Mais au Royaume-Uni, soft goods 2 désigne parfois, en plus du textile, certains biens non durables comme les livres.

Lorsque les biens non durables sont des biens de consommation (CONSUMER GOODS) par opposition aux biens industriels (industrial goods) ou aux biens de production (producer goods), on parle de biens de consommation non durables (consumer non-durables, consumables).

Enfin, on peut décomposer les biens non durables en biens emballés (packaged goods), comme le dentifrice, le café, le shampooing, le chocolat, et en biens non emballés (non-packaged goods), comme le vin que l'on achète en vrac (in bulk) ou l'essence.

Notes linguistiques

En dépit de la distinction générale établie entre bien (GOOD), produit (PRODUCT) et marchandise (merchandise), on peut dire indifféremment bien non durable (NON-DURABLE GOOD) ou produit non durable (non-durable product). L'expression marchandise non durable (non-durable merchandise) est beaucoup moins fréquente.

En anglais, GOOD est surtout utilisé au pluriel, de même que NON-DURABLE GOOD.

Certains auteurs réservent l'emploi du terme périssable (perishable) aux produits alimentaires.

Mots reliés

Relation sémantiqueMot(s) relié(s) françaisMot(s) relié(s) anglais
Adjectifpérissableperishable
Concepttextiledry good
vracbulk
ContrasteBIEN DURABLE DURABLE GOOD
bien semi-durablesemi-durable good
GénériqueBIEN DE CONSOMMATIONCONSUMER GOOD
bien de productionproducer's good, producer good
bien industrielindustrial good
Spécifiquebien de consommation non durableconsumer non-durable, consumable
bien emballépackaged good
bien non emballénon-packaged good
Dictionnaire - Commerce de détail et distribution
© Jeanne Dancette