RETAILER COOPERATIVE

| modifier   Imprimer  

Terme anglais

RETAILER COOPERATIVE, RETAILER-OWNED COOPERATIVE, RETAILER-SPONSORED COOPERATIVE, RETAIL COOPERATIVE ORGANIZATION, RETAIL COOPERATIVE, RETAIL COOPERATIVE CHAIN, RETAILER'S COOPERATIVE, RETAILING COOPERATIVE

Terme français

COOPÉRATIVE DE DÉTAILLANTS nf, COOPÉRATIVE D'ACHATS DE DÉTAILLANTS nf, COOPÉRATIVE D'ACHAT nf, COOPÉRATIVE D'ACHATS nf, COOPÉRATIVE DE COMMERÇANTS nf

Exemples

Secteur alimentaire : Edeka (Allemagne); Système U, E. Leclerc, Intermarché (France); Associated Grocers (États-Unis).

Définition française

Groupement de détaillants indépendants (INDEPENDENT RETAILERs) qui se dotent d'une structure d'approvisionnement (supply structure) et d'une infrastructure de services communes; l'objectif est d'augmenter leur pouvoir de négociation (negociating leverage) auprès des fabricants, d'améliorer leur compétitivité sur le marché (market competitiveness) et de centraliser leur gestion, la formation de leur personnel, leurs activités publicitaires et leurs promotions.

Définition anglaise

A group of INDEPENDENT RETAILERS who set up a common supply structure and service infrastructure in order to increase their negotiating leverage with manufacturers, improve their market competitiveness, and centralize their management, training, advertising and promotional activities.

Compléments d'information

Créées pour permettre aux commerçants indépendants de résister à la concurrence des chaînes succursalistes (corporate chains), les coopératives de détaillants sont apparues en France en 1885 et aux États-Unis, dans les années 1930. D'abord limitées à une fonction d'achat et d'approvisionnement, elles ont peu à peu élargi leur rôle pour offrir divers services et élaborer des stratégies d'enseigne commune.

Bien que sérieusement concurrencées par les chaînes succursalistes et, dans une moindre mesure, par les chaînes volontaires, elles restent encore fortes dans des secteurs comme l'alimentation générale (general food), la quincaillerie (hardware), la pharmacie (pharmacy) et l'ameublement (furniture).

Précisions sémantiques

La coopérative de détaillants assure trois types de fonctions : l'achat et le stockage, l'assistance et le marketing.

L'achat et le stockage. Les achats des magasins membres (member stores) sont centralisés par l'intermédiaire d'une centrale d'achat(s) (purchasing pool, purchasing unit) appartenant au groupement, ce qui lui permet de négocier directement avec les fabricants (manufacturers), en court-circuitant les grossistes (wholesalers), et d'obtenir des prix plus avantageux et de meilleures conditions d'achat. La coopérative assure également le stockage des marchandises en exploitant ses propres entrepôts (warehouses).

Le regroupement des achats et des stocks permet aux membres de bénéficier d'économies d'échelle (scale economies), d'améliorer leur marge (margin) et leur rentabilité (profitability) et, le cas échéant, d'offrir de meilleurs prix à leurs clients. Ainsi, la coopérative de détaillants fonctionne comme un groupement d'achat (buying group).

L'assistance. La coopérative de détaillants offre des services et des conseils destinés à améliorer la gestion des magasins, par exemple, en matière de formation du personnel, de marchandisage et d'aménagement du magasin, et d'assistance juridique et financière.

Le marketing. La coopérative de détaillants pourra aussi élaborer une stratégie marketing (marketing strategy) commune : adoption d'une enseigne (BANNER 2) et d'une politique commerciale communes, création de marques de distributeur (PRIVATE BRANDS), promotion commune, etc.

La coopérative de détaillants est gérée selon le principe coopératif : les membres sont généralement placés sur un pied d'égalité (un membre, une voix); ils prennent part aux décisions et participent à la gestion de l'organisation. Les détaillants (RETAILERS) sont à la fois clients et actionnaires du groupe.

Relations internotionnelles

La coopérative de détaillants, de même que la chaîne volontaire (VOLUNTARY CHAIN) et la franchise 1 (FRANCHISE 1), relève d'un système de marketing vertical contractuel (contractual vertical marketing system). Les membres s'associent dans le but d'améliorer les conditions d'exercice de leur activité commerciale, mais conservent leur indépendance juridique et financière. (Voir VERTICAL MARKETING SYSTEM)

La différence entre ces trois formes réside principalement dans la structure organisationnelle et dans la définition des droits et obligations des détaillants membres. La chaîne volontaire est un regroupement de grossistes et de détaillants, mais contrôlé par les grossistes qui définissent la tête de chaîne (channelmaster). Alors que la coopérative de détaillants est une association horizontale (horizontal association) basée sur le principe de l'égalité des membres et où la fonction de grossiste est intégrée dans l'organisation, la chaîne volontaire est une forme d'association verticale (vertical association) contrôlée par le grossiste (ou le groupement de grossistes) qui assure le rôle de leader et d'expert. C'est lui qui coordonne les achats et le stockage et qui assiste les détaillants en matière de gestion. La chaîne volontaire se caractérise donc par une dépendance des détaillants vis-à-vis du grossiste.

Dans la franchise, le franchiseur (franchisor) confère à une ou à plusieurs entreprises franchisées (franchisees) le droit d'utiliser son enseigne, sa marque et ses méthodes d'exploitation. En contrepartie, le détaillant franchisé paie généralement des frais d'entrée et un pourcentage des bénéfices.

Notes linguistiques

En anglais, le terme cooperative est parfois orthographié avec un trait d'union : co-operative. On trouve également la forme abrégée « coop » tant en français qu'en anglais. Le terme « coopérative » désigne le mode de propriété et la forme juridique de l'organisation. Il existe de nombreux autres types de coopératives : de crédit, d'habitation, de production, de consommateurs et autres.

Mots reliés

Relation sémantiqueMot(s) relié(s) françaisMot(s) relié(s) anglais
Conceptpharmaciepharmacy
alimentation généralegeneral food
ameublementfurniture
association verticalevertical association
compétitivité sur le marchémarket competitiveness
pouvoir de négociationnegociating leverage
rentabilitéprofitability
économie d'échellescale economy
Contrastecoopérative de consommateursconsumer cooperative
coopérative de producteursproducer cooperative
Génériqueassociation horizontalehorizontal association
cooperative, entreprise coopérative cooperative enterprise
Moyencentrale d'achatspurchasing pool, purchasing unit
Propriétéstructure d'approvisionnementsupply structure
Quasi-synonymegroupement d'achatbuying group
SingulierDÉTAILLANT INDÉPENDANTINDEPENDENT RETAILER
magasin membremember store
Totalitésystème de marketing vertical contractuelcontractual vertical marketing system
Dictionnaire - Commerce de détail et distribution
© Jeanne Dancette