WHEEL OF RETAILING

| modifier   Imprimer  

Terme anglais

WHEEL OF RETAILING

Terme français

ROUE DU COMMERCE DE DÉTAIL nf, ROUE DU COMMERCE nf, ROUE DE LA DISTRIBUTION nf

Définition française

Théorie rendant compte de l'évolution des commerces de détail aux différents stades de leur établissement : bas prix à la phase d'entrée sur le marché, prix plus élevés ensuite puis abaissés à nouveau pour faire face à la concurrence des derniers arrivants.

Définition anglaise

A theory that describes the evolution of retail businesses through the stages of their growth; low prices when they enter the market, followed by higher prices, then prices that are lowered again to meet the challenges of competition with their most recent rivals.

As the wheel of retailing evolves, retailers enter the cycle with low margins and eventually expand their store images and their margin.

Compléments d'information

Précisions sémantiques

La roue du commerce de détail vise à expliquer les modifications de la structure organisationnelle de l'appareil commercial (RETAIL STRUCTURE) d'un pays.

Quand on dit que la roue de la distribution ne cesse de tourner, on exprime le fait que de nouvelles formules de distribution et de magasins apparaissent sans cesse et tendent à se substituer à celles qui les ont précédées. Ce processus s'explique notamment par l'extension ascendante (TRADING UP) pratiquée par de nombreux magasins et par l'avènement de nouveaux concurrents qui mènent la bataille au niveau des prix.

Selon la théorie de la roue du commerce de détail, le détaillant passe par trois phases successives. À la phase d'entrée (entry stage), il est détaillant innovateur (innovative retailer). Ses marges sont faibles car il offre des bas prix et projette une image de bas de gamme. À la phase d'amélioration (improvement stage), il devient détaillant traditionnel (traditional retailer). Il hausse graduellement ses frais d'exploitation (operating costs) en améliorant l'image du magasin (store image). Puis à la phase de vulnérabilité (vulnerability stage), avec des frais d'exploitation plus élevés, il devient vulnérable face à ceux qui viennent d'entrer sur le marché avec de plus faibles marges.

Relations internotionnelles

Ce modèle a été abondamment critiqué. Comme le montre le cas des grands magasins, les établissements ne démarrent pas tous en proposant des bas prix et peu de services; inversement, les magasins minimarges (DISCOUNT STORES) et les grandes surfaces spécialisées minimarges (CATEGORY KILLERS) pratiquent une politique permanente de bas prix.

À part la roue du commerce de détail, d'autres modèles comme la théorie de l'accordéon (retail accordion theory), le processus dialectique (dialectical process) et la théorie de la capacité d'adaptation (adaptation capacity theory), expliquent l'évolution de l'appareil commercial (RETAIL STRUCTURE).

Mots reliés

Relation sémantiqueMot(s) relié(s) françaisMot(s) relié(s) anglais
Agentdétaillant innovateurinnovative retailer
détaillant traditionneltraditional retailer
Conceptimage du magasinstore image
Contrasteprocessus dialectiquedialectical process
théorie de l'accordéonretail accordion theory
théorie de la capacité d'adaptationadaptation capacity theory
ObjetAPPAREIL COMMERCIALRETAIL STRUCTURE
Partiephase d'améliorationimprovement stage
phase d'entréeentry stage
phase de vulnérabilitévulnerability stage
Dictionnaire - Commerce de détail et distribution
© Jeanne Dancette