CONVENIENCE GOOD

| modifier   Imprimer  

Terme anglais

CONVENIENCE GOOD, FAST-MOVING CONSUMER GOOD, FMCG

Terme français

BIEN D'ACHAT COURANT nm, BIEN BANAL nm, PRODUIT DE GRANDE CONSOMMATION nm, PGC nm, PRODUIT GRAND PUBLIC nm

Définition française

Bien de consommation (CONSUMER GOOD) que le consommateur (CONSUMER) achète fréquemment, rapidement et avec un degré d'implication minimal.

Définition anglaise

A CONSUMER GOOD that the CONSUMER purchases often and quickly with minimum thought.

Compléments d'information

Le conditionnement (PACKAGING) joue un rôle crucial dans la vente de biens d'achat courant. Le consommateur accepte facilement un concurrent direct (direct competitor) ou un produit de substitution (substitution product). En général, la stratégie de distribution choisie est une distribution intensive (INTENSIVE DISTRIBUTION).

Relations internotionnelles

Dans la classe des biens de consommation, le bien d'achat courant s'oppose au bien d'achat réfléchi (SHOPPING GOOD), au bien de spécialité (SPECIALTY GOOD) et au bien non recherché (UNSOUGHT GOOD). Ces quatre sous-classes sont établies en fonction des habitudes d'achat (shopping habits) du consommateur.

Les biens d'achat courant peuvent eux-mêmes être subdivisés en trois groupes : les biens de base (staple goods, staples), les biens d'achat impulsif (impulse goods) et les biens de dépannage (emergency goods).

  • Les biens de base correspondent aux achats les plus réguliers et les plus fréquents : pain, lait, légumes, viande, savon;
  • Les biens d'achat impulsif sont vendus dans les distributeurs automatiques (AUTOMATIC VENDING MACHINES) ou près de la caisse de sortie (CHECKOUT COUNTER) : friandises, bonbons;
  • Les biens de dépannage : parapluie acheté lorsqu'il pleut, ventilateur lorsqu'il fait très chaud, pneu après une crevaison.
Il est important de comprendre qu'un même bien peut appartenir à plus d'un de ces groupes, selon le consommateur ou la situation d'achat envisagés. Par exemple, une glace sera un bien de base pour le consommateur X qui en achète régulièrement une fois par semaine et un bien d'achat impulsif pour le consommateur Y qui en achète exceptionnellement, un jour de canicule ou de sortie.

Dans l'échelle d'Aspinwall (Aspinwall's scale), les biens d'achat courant correspondent aux biens rouges (red goods), qui sont des produits à taux de remplacement (replacement rate) élevé, à faible marge brute (gross margin), à courte durée de vie (life span) et achetés rapidement.L'antonyme de bien banal est bien anomal, produit d'achat peu fréquent.

(Voir SHOPPING GOOD).

Notes linguistiques

En dépit de la distinction générale établie entre bien, produit et marchandise (Voir GOOD), il est possible d'utiliser indifféremment ces trois termes dans certains contextes, selon le point de vue du locuteur. Il en est de même pour GOOD, PRODUCT et MERCHANDISE. Ainsi, on parlera de bien d'achat courant ou de produit d'achat courant (convenience product).

L'expression *marchandise d'achat courant est théoriquement possible, mais pas attestée, contrairement à convenience merchandise.

Mots reliés

Relation sémantiqueMot(s) relié(s) françaisMot(s) relié(s) anglais
ContrasteBIEN D'ACHAT RÉFLÉCHISHOPPING GOOD
BIEN DE SPÉCIALITÉSPECIALTY GOOD
BIEN NON RECHERCHÉUNSOUGHT GOOD
bien anormalinfrequent purchase item
DestinataireCONSOMMATEURCONSUMER
GénériqueBIEN DE CONSOMMATIONCONSUMER GOOD
Modèleéchelle d'AspinwallAspinwall's scale
Propriétébénéfice brut, marge brutegross margin, gross profit
durée de vielife span
taux de remplacementreplacement rate
Quasi-synonymebien rougered good 1
Spécifiquebien d'achat impulsif, produit d'achat impulsifimpulse good
bien de basestaple good, staple
bien de dépannageemergency good
Dictionnaire - Commerce de détail et distribution
© Jeanne Dancette